A signaler

Dans le prolongement d’analyses précédentes déjà signalées ici, voir l’article de C. R., »Le « cavalier seul » des Kurdes de Syrie » sur Orientxxi

En proclamant l’autonomie des régions kurdes de Syrie, le Parti de l’union démocratique (PYD) et ses alliés cherchent à incarner une « troisième voie » entre le régime et l’opposition. Un choix risqué mais qui leur offre un chemin vers l’autonomie.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *