Crise syrienne, mobilités et espaces urbains au Proche-Orient

Lucas Oesch présentera sa recherche en cours : Crise syrienne, mobilités et espaces urbains au Proche-Orient, lors d’un séminaire
Vendredi 6 juin 2014, de 10h à 12h
4ème étage de la Maison de l’Orient et de la Méditerranée (MOM)

Dans le cadre de l’actuelle crise syrienne, certaines catégories de citadins effectuent des allers et retours réguliers entre leurs villes d’origine et d’autres espaces urbains situés dans des pays frontaliers. Ce séminaire va s’intéresser à ces mouvements interurbains circulaires et transnationaux. Ces stratégies de mobilité mises en place par certains citadins visent à leur permettre de s’éloigner provisoirement de la situation de violence dans leur pays d’origine, mais également de poursuivre des objectifs personnels, comme des activités économiques, culturelles ou éducatives. En prenant l’exemple des circulations entre Damas et Beyrouth, cette présentation propose de discuter de cette forme de « vie mobile et multi-locale de crise », ainsi que d’analyser la géographie des mobilités inter- et intra-urbaines qui en découle.

Lucas Oesch est chercheur associé au Groupe de recherches et d’études sur la Méditerranée et le Moyen-Orient (GREMMO) de Lyon et chercheur boursier du Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *