Point de situation Syrie du 18 juin au 01 juillet 2014

Par M. Pierre Le Goff

Collaborateur de Mme Odile Saugues, Députée de la 1ère circonscription du Puy-de-Dôme

Vice-présidente de la commission des Affaires étrangères, Assemblée Nationale

Rapporteure de la mission d’information sur le Proche et le Moyen-Orient,

 

Situation sécuritaire et politique

Situation sécuritaire

•             Les Forces armées et de sécurité syriennes (FASS) mènent des offensives autour de Damas, dans les régions de la Ghouta et du Qalamoun, ainsi que dans le Nord-Ouest du pays et sur les positions de l’EIIL en territoire irakien. Le 19/06, les FASS auraient mené 23 raids aériens et lancé des missiles sol-sol sur la ville de Mleiha dans la Ghouta-Est. Le 22/06, les FASS, appuyées par des combattants du Hezbollah, ont lancé une offensive visant à réduire les dernières poches insurgées du massif du Qalamoun. Le 24/06, les FASS auraient mené des raids aériens sur les positions de l’EIIL dans la région d’al Qaïm, en territoire irakien. Le 29/06, 27 personnes auraient été tuées par des raids aériens dans le gouvernorat d’Idlib.

•             Les rebelles syriens poursuivent leur stratégie de harcèlement dans les zones sous contrôle du régime. Le 19/06, l’explosion d’une voiture piégée dans le quartier alaouite d’Akrameh à Homs aurait fait au moins six morts. Le 20/06, à al Horra, dans le gouvernorat de Hama, 35 personnes seraient mortes dans un attentat à la voiture piégée revendiqué par le Front islamique. Le 24/06, des tirs de mortiers sur le quartier de Kiswé, dans le Sud de Damas, auraient fait cinq morts. Le 30/06, 14 personnes auraient été tuées par des obus tirés par des rebelles sur la ville d’Idlib.

•             Les combattants de l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) poursuivent leurs avancées dans l’Est de la Syrie et annoncent le rétablissement du Califat. Le 17/06, des rebelles syriens appartenant à l’ASL et à Jabhat al Nusra (JAN) auraient pris le contrôle de la ville frontalière irakienne d’al Qaïm, faisant ainsi la jonction avec la ville syrienne d’al Boukamal, déjà sous leur contrôle. Le même jour, de violents combats ont opposé l’EIIL à des rebelles syriens dans le village d’al Busayra, au Sud-Est de Deir ez Zor. Dans la même zone, le 21/06, les combattants de l’EIIL ont pris le contrôle de la ville d’al Muhassen. Le même jour, l’EIIL a pris le contrôle du poste frontière d’al Qaïm. Le 23/06, le poste frontière d’al Walid, au Nord-Est de la Syrie, est tombé aux mains de l’EIIL. Le 25/06, à al Boukamal, des membres de JAN ont fait allégeance à l’EIIL, permettant au groupe jihadiste de prendre le contrôle d’un deuxième poste frontière avec l’Irak. Le 28/06, JAN a lancé une contre-offensive contre les combattants de l’EIIL pour tenter de reprendre le contrôle d’al Boukamal. Le 29/06, l’EIIL a annoncé le rétablissement du Califat et la désignation d’Abou bakr AL BAGHDADI comme calife.

Régime syrien

•             Les 18 et 19/06, B. CHAABANE, conseillère de B. AL ASSAD, s’est rendue à Oslo à l’invitation du ministère des Affaires étrangères norvégien. Il s’agit de la première visite en Europe d’un haut responsable syrien depuis le début de la crise.

•             Le 20/06, la Syrie a adressé une lettre aux membres du CSNU indiquant qu’elle considérerait comme une agression toute tentative de faire passer des convois humanitaires par ses frontières extérieures sans son accord.

•             Le 30/06, le gouvernement syrien a signé avec la compagnie russe Stroytransgaz un contrat de plus de 190 millions d’Euros pour l’irrigation de la province d’Hassake.

•             Le 23/06, dans une lettre adressée au CSNU au lendemain des raids israéliens sur le sol syrien, le ministre syrien des Affaires étrangères a dénoncé une « violation flagrante » de son territoire.

Opposition

•             Le 26/06, le chef du gouvernement provisoire syrien, A. TOHME, proche du Qatar, a annoncé la dissolution du Conseil supérieur militaire de l’ASL, pour des faits de corruption. Le même jour, le président de la Coalition nationale syrienne (CNS), A. JARBA, proche de l’Arabie saoudite, a affirmé qu’A. TOHME avait outrepassé ses pouvoirs et annoncé que le Conseil général de la CNS serait saisi pour prendre « les mesures qui s’imposent ».

Situation régionale et diplomatique

Liban : le 27/06, le ministre libanais des Affaires étrangères, G. BASSIL, a évoqué devant les ambassadeurs du P5 la possibilité d’ériger des camps de réfugiés le long de la frontière avec la Syrie.

Palestine : le 25/06, dans un message de félicitations adressé à B. AL ASSAD, M. ABBAS a estimé que la réélection du Président syrien aiderait à mettre fin à la crise en Syrie.

Israël : le 22/06, l’aviation israélienne a mené plusieurs raids sur des positions de l’armée syrienne, en représailles à un tir d’obus ayant fait un mort dans le Golan israélien. Au moins dix soldats syriens auraient été tués lors de ces raids.

Tunisie : selon le ministre tunisien de l’Intérieur, environ 2 400 Tunisiens combattraient en Syrie, dont 80% dans les rangs de l’EIIL.

ONU : le 20/06, K. M. BAN a demandé au CSNU d’imposer un embargo sur les armes à destination de la Syrie. Il a également exhorté les Etats à prendre des mesures nationales dans ce sens.

Le 23/06, le SGNU a salué la « coopération du gouvernement syrien » dans l’élimination de l’arsenal chimique.

Etats-Unis : le 26/06, B. OBAMA a demandé au Congrès d’autoriser un budget de 500 millions de dollars pour « entraîner et équiper » l’opposition armée modérée en Syrie.

Le 27/06, J. KERRY s’est entretenu avec A. JARBA pour évoquer l’action de la CNS contre l’EIIL.

Union européenne : le 23/06, l’UE a décidé l’élargissement de la liste des personnalités syriennes sanctionnées à 12 ministres du gouvernement syrien.

Russie : le 21/06, S. LAVROV s’est rendu en Arabie Saoudite pour évoquer le dossier syrien avec son homologue saoudien, le prince SAOUD AL FAYÇAL.

Le 23/06, la Russie a salué l’achèvement « avec succès » de l’opération d’évacuation des armes chimiques de Syrie.

Le 30/06, la Russie a proposé au CSNU d’adopter une déclaration recommandant d’empêcher la vente de pétrole brut par des « groupes terroristes en Syrie ».

Situation humanitaire

•             Le 19/06, Human Rights Watch (HRW) a dénoncé des violations des droits de l’Homme par le PYD dans les régions majoritairement kurdes de Syrie.

•             Dans un rapport remis au CSNU le 20/06, le SGNU estime que le nombre de Syriens dont l’accès est difficile pour les organisations humanitaires a atteint 4,7 millions.

•             Le 23/06, HRW a enjoint les rebelles syriens à cesser d’enrôler des adolescents au combat.

•             Le 26/06, V. AMOS, la responsable des affaires humanitaires à l’ONU, a déploré la volonté du gouvernement syrien de contrôler strictement la livraison d’aide humanitaire et l’imposition d’obstacles bureaucratiques et arbitraires.

Arsenal chimique

•             Dans un rapport préliminaire publié le 18/06, l’OIAC affirme que des armes chimiques comme le chlore ont été utilisées de « manière systématique dans un certains nombres d’attaques » en Syrie.

•             Le 23/06, les dernières armes chimiques déclarées par Damas ont été évacuées de Syrie en vue de leur destruction en mer.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *